vendredi 4 février 2011

Les temps composés avec le participe passé des verbes (1)

Le passé composé

1) Formation et utilisation :

Le passé composé se forme avec l’auxiliaire « être » ou « avoir » au présent avec le participe passé du verbe principal. C’est pour parler d’une action finie dans le passé ou pour faire une chronologie des actions passées.

2) Les auxiliaires « être » et « avoir »

La plupart des verbes se conjuguent avec l’auxiliaire avoir. Cependant, d’autres verbes, peu nombreux mais très courants, se conjuguent avec l’auxiliaire être. Attention : choisir l’auxiliaire être ou avoir est important, en particulier pour l’accord. En effet, selon l’auxiliaire utilisé, l’orthographe du participe passé varie.

Je vous rappelle la conjugaison des auxiliaires au présent :

être :

Je suis ; tu es ; il/elle/on est ; nous sommes ; vous êtes ; ils/ elles sont

Avoir :

J’ai ; tu as ; il/elle/on a ; nous avons ; vous avez ; ils/ elles ont


3) Le choix de l’auxiliaire :

A) Se conjuguent avec « être »

A.1) Tous les verbes pronominaux (se…)

Ex. Je me suis levé ; elle s’est coiffée ; nous nous sommes regardés ; ils se sont aimés…

Qu’est-ce qu’un forme pronominale ?

C’est un verbe qui a deux caractéristiques :

- le verbe est précédé d’un pronom personnel complément qui représente la même chose ou la même personne que le sujet :

Ex : Le matin, elle se lève à six heures (elle et se renvoient à la même personne)

Les pronoms personnels réfléchis et réciproques :

Ce pronom représente la même personne que le sujet. Il est complément d’objet direct : « Elle s’est levée très tôt » (elle a levé elle-même) ; « Elle se parle toute seule » (elle parle à elle-même).

Ce sont :

Je --- me ; Tu ---- te ; il/ elle/ on --- se ; nous ----nous ; vous ---vous ; ils/elles ---se

A.2) Les verbes intransitifs – c’est-à-dire, des verbes qui n’acceptent jamais
de complément d’objet - indiquant un changement de lieu, un déplacement
du corps dans l’espace

- Aller Tu es allé au cinéma hier soir ?
- Venir Elle est venue nous voir
- Arriver Vous êtes arrivés quand ?
- Partir Ils sont partis à quelle heure ?
- Entrer Il est entré chez Fiat en 1975.
- Sortir Elle est déjà sortie ?
- Monter Vous êtes montés à pied ?
- Descendre Je suis descendue à la cave
- Passer Elles sont passées par la fenêtre
- Tomber Elle est tombée dans l’escalier

Des verbes d’état : rester, devenir, naître et mourir

Ex : Il est né en 1802, il est devenu célèbre très jeune grâce à ses poésies, il est resté en exil une bonne partie de sa vie, il est mort en 1884. Qui est-ce ? (solution à la fin)

B) Se conjuguent avec « avoir »

Tous les autres verbes.

Ex. Elle a visité Paris, elle a vu une pièce de théâtre, elle a assisté à un concert, elle a pris le bateau-mouche, elle a acheté des souvenirs…

4) L’accord du participe passé

C’est un point d’orthographe difficile aussi bien pour les Français. Cependant, ce n’est pas aussi arbitraire : il y a certaines règles à connaître.

Première question à se poser : quel est l’auxiliaire ? Avoir ou être ?

Avoir :

Avec l’auxiliaire avoir, c’est la place du complément d’objet direct (COD) qui compte :

a) S’il n’y pas de COD, PAS d’accord : « Ils ont couru tout le long du chemin »

b) Si le COD est après le verbe, PAS d’accord : « Elle a rencontré sa sœur (COD) au supermarché »

Mais, attention !!!!

c) Si le COD est avant le verbe, on accorde le COD et le participe.

Ex. Regarde la photo que j’ai prise de toi ! : « le COD : la photo (féminin, singulier) est avant le verbe prendre au passé ; donc, on fait accord du participe passé).


Être :

Avec l’auxiliaire être, on accorde en général le participe avec le sujet du verbe

Ex. Elles sont arrivées à huit heures et elles sont reparties très vite.

Tous les verbes pronominaux se conjuguent avec « être ». Donc, en principe, on accordera le sujet et les participe. C’est le cas des verbes « essentiellement pronominaux » et « les verbes réfléchis » (Ex. s’habiller, se coiffer)

Ex. Elle s’est évanouie (verbe essentiellement pronominal : s’évanouir)

Ex. Elle s’est habillée (verbe utilisé d’une manière réfléchie « s’habiller », parce qu’on peut dire « J’ai habillé ma fille »

Ex. Louis et Martin se sont rencontrés (verbe utilisé de manière réciproque « se rencontrer » : Louis a rencontré Martin et Martin a rencontré Louis)

Ex. Jaques et Marie se sont aimés (« s’aimer » Jacques a aimé Marie et Marie a aimé Jacques)

Ex. Marie et Julie se sont regardées (« se regarder » Marie a regardé Julie et Julie a regardé Marie)

MAIS, ATTENTION :

Avec un verbe utilisé de manière réciproque comme, par exemple, « s’écrire » on ne fait pas l’accord !!!!!

Pourquoi ?

Parce que la construction du verbe « écrire » c’est « écrire à quelqu’un »

Louis et Marie se sont écrit tous les mois (Louis a écrit à Marie et Marie a écrit à Louis)

Marie et Julie se sont parlé tout de suite. (Marie a parlé à Julie et Julie a parlé à Marie). La construction du verbe « parler » c’est « parler à quelqu’un ».


5) Le cas avec le pronom ON :

On peut aussi avoir le sens de NOUS, donc, au passé composé avec un verbe réciproque on doit faire l’accord :

Ex. Nous (Louis et moi (Paul)) nous sommes rencontrés = On s’est rencontrés. !!

Ex. Nous (Ma mère et moi (Sonia)) nous sommes promenées = On s’est promenées. !!

Observez : Au présent, il n’y a pas de problème :

(Ma mère et moi (Sonia)) Nous allons au cinéma = On va au cinéma ; MAIS, au passé, on dit : Nous sommes allées au cinéma = On est allées au cinéma.



La solution à la question sur un personnage est: Victor Hugo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire